Livraison offerte dès 59€
Logo insta
Logo facebook
Logo Pinterest
Logo Avis vérifié

< Continuer mes achats

Livraison offerte dès 59€

Aujourd'hui je décide de réduire ma consommation de viande


Voici le pourquoi du comment devenir végétarien !

Aujourd

Aujourd'hui, vous avez décidé de manger moins de viande ? Quelle qu'en soit la raison, c'est un sujet qui fait débat depuis ces dernières années.

Pourquoi manger moins de viande ?

Pour le respect de la planète et des animaux :


De nombreuses études se sont penchées sur l'empreinte environnementale de ce que nous mangeons. La production
agroalimentaire et l'élevage intensif nécessitent énormément d'eau et impactent sur la déforestation. L'élevage est la 1ère cause des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. 
Une autre raison est qu'en diminuant la consommation de viande, on participe à lutter contre la faim dans le monde. En effet, plus d'1/3 des récoltes de céréales est destiné à nourrir les animaux d'élevage. Avec les céréales consommées par un bœuf au cours de sa vie, on aurait pu préparer plus de 18 000 repas, un constat impressionnant quand on imagine la population souffrant de la faim!
Le respect des animaux est également l'une des raison de manger moins de viande et d'éviter leur surexploitation.


Pour notre santé :


La surconsommation de viande n'est pas sans danger pour notre organisme, c'est une des sources principalement citées dans le développement des maladies telles que le cancer, le diabète ou l'obésité. Quand on pense également à la quantité d'antibiotiques et de produits chimiques que reçoivent les animaux d'élevage, on ne sait pas vraiment ce qu'on l'on trouve dans notre assiette ! Sans se mettre au végétarisme, vous pourrez diminuer votre consommation de viande de manière intelligente et privilégier la viande de qualité à la quantité, au lieu d'acheter en grande surface, vous pourrez vous faire plaisir chez le boucher du coin.


Pour le porte monnaie :


Dans son étude « Vers une alimentation basse carbone, saine et abordable », parue en octobre, l’association a calculé que l’empreinte carbone du panier végétarien (pour une famille de 4 personnes et par semaine) était deux fois moindre que celle du régime moyen des Français. Avec un coût de 133 euros, il permet en outre une économie de 29 % par rapport au panier actuel, contre 21 % de gagnés pour la version flexitarienne. Le citoyen engagé n’a pas forcément besoin d’être fortuné. 
En définitive, manger moins de viande c'est adopter une alimentation saine et éco-responsable. Beaucoup peuvent penser à une approche rigide de ce mode alimentaire, loin des clichés de la cuisine sans saveurs, les recettes végétariennes font preuve de créativités et de gourmandises !
 

   

Manger moins de viande : Par où commencer ?


1 – Moins de viande mais de meilleure qualité :


Tout d’abord, commencez par acheter moins de viande, c’est-à-dire moins souvent et en moindre quantité par exemple, mais de la viande de meilleure qualité : Label Rouge, française ou en circuit court, bio, chez un vrai boucher. Évitez la viande industrielle sous cellophane trop souvent issue d’élevages de masse et synonyme de souffrance animale et donc de basse qualité.


2 – S'instaurer un jour sans viande


Et si on mettait en place un "Veggie Lundi" ? Prévoir un jour précis dans la semaine sans viande, permet de se créer de nouvelles habitudes.


3 – Préparer les plats végétariens que l'on aime et que l'on connaît déjà

Vous pouvez commencer par faire la liste des plats végétariens que vous consommez déjà, il y en a sûrement que vous appréciez. Parmi les classiques : les salades composées, les quiches aux légumes, l'omelette ou les recettes à base de pâtes ou de risottos. Demandez à votre entourage leurs recette veggies préférées, ils vous donneront des idées. 


4- Variez les plaisirs !


Les épices et herbes aromatiques : vos apporteuses de goût ! Quand elles ne sont pas faciles à trouver fraîches, les herbes aromatiques séchées et les épices sont idéales. Non seulement elles donnent un parfum incomparable, mais aussi des antioxydants et des minéraux : à petite dose, certes, mais tout de même "les petits ruisseaux font bien les grandes rivières" surtout en matière de nutrition ! 
La famille des épices est très nombreuse, mais s’il fallait n’en retenir qu’une, ce serait le curcuma, tant il est délicieux et paré de vertus nutritives nombreuses, dont son action anti-cancer avérée.
Autre atout : ce n’est pas une épice « brûlante » comme le paprika, le piment ou le mélange du curry. Les personnes sensibles de l’estomac ou des intestins pourront l’utiliser.

Plus classique mais tout aussi goûteux et intéressant pour son association de vitamines et de minéraux variés, le mélange 4 épices associe cannelle, poivre noir, muscade et peut servir pour de nombreuses recettes.


Manger moins de viande : Comment faire ?


Manger moins de viande, c’est s’engager vers le végétarisme, c’est-à-dire vers un régime alimentaire dans lequel les aliments végétaux ont toute leur place. Plus précisément, on va chercher dans un premier temps, à remplacer les protéines animales par des protéines végétales. Mais pour éviter les carences et garder un régime équilibré, il ne faut pas improviser ni faire n’importe quoi.

L’alimentation végétale n’est pas triste !  Au contraire ! Par ses familles d’aliments plus nombreuses à rentrer dans les menus et les recettes, elle est beaucoup plus variée, et donc nutritionnellement plus riche. Voyez-vous-mêmes !


Les riz, pâtes et légumineuses


Les lentilles : Vertes, brunes, ou oranges, elles constituent la base des plats végétaux. Les lentilles corail bio, d’une belle couleur orangée, ont tout pour plaire. Elles sont d’autant plus intéressantes qu’elles sont les plus pratiques des lentilles : elles cuisent en un temps record (8 à 10 mn, comme des pâtes !). Et elles sont aussi riches en fibres, en minéraux et en vitamine B9 et parmi les mieux dotées en protéines. En base de salades salées chaudes ou froides et de plats, en purées, en soupes, en gratin, en croquettes, en sauce, en pâté végétal, en dips, en houmous… 
Le riz : blanc, noir ou brun, l’autre base de la cuisine végétale. Le must du riz est le riz noir sauvage. C’est un riz exceptionnel, au goût subtil,  bien plus intéressant que le riz blanc car sa richesse en fibres abaisse l’indice glycémique de l’amidon. Il est parfait pour les diabétiques, ceux qui veulent garder la ligne en ayant une satiété plus longue et pour les gourmets ! 
Le quinoa : La pseudo-céréale la plus riche en nutriments. Avec un taux de vitamines et de minéraux plus importantes que les autres céréales classiques, le quinoa est aussi un incontournable de la cuisine végétale. Autre atout :  il cuit très vite (5 à 10 mn). En base de salades salées et sucrées, chaudes ou froides et de plats, en croquettes, en pâté végétal. 
Les pâtes : Les aliments pas si classiques… et végétaux ! A base de blé complet bio, les pâtes peuvent ne pas être tristes surtout quand elles prennent des couleurs et du goût grâce aux légumes et aux épices qui rentrent dans leur composition (épinard, tomates, curcuma, thym). Les pâtes aux 5 saveurs en sont bon exemple. Leur taux élevé de fibres leur donne aussi des vertus digestives et satiétantes intéressantes.


Les noix


Noix de Grenoble, de cajou, du Brésil :  elles aussi ne manquent pas de variétés ! Sans oublier les autres fruits à coque les plus prisés et les plus célèbres : les amandes, les noisettes, les pistaches Eux tous contiennent aussi des protéines des minéraux, et des antioxydants. Leurs bonnes graisses insaturées aident à réduire le mauvais cholestérol sanguin.


Les graines : perles de la nutrition végétale. 

Les graines qu’il faut connaître en priorité pour leur vertus nutritionnelles, mais aussi pour leur goût différent et leurs utilisations culinaires nombreuses sont au nombre de six : la graine de soja, la graine de tournesol, la graine de lin, la graine de sésame, la graine de chia, la graine de courge. Petites mais costauds en vitamines, minéraux et bonnes graisses insaturées elles aussi.

Débutez avec le kit des 6 graines qui permet de toutes les essayer avant d’en préférer l’une ou l’autre. Vous pouvez les déguster dans vos salades chaudes ou froides, en pesto, ou dans vos mueslis !
  

Nos nouvelles recettes à découvrir :

Envoi
Logo colissimo
Logo bureau3
logo livraison
Paiement sécurisé
Logo paypal
Logo Visa
Logo Mastercard
Qualité
Logo AB Bio
Logo Epicerie
Logo entreprise
Réseaux Sociaux
Logo instagram
Logo Facebook
Logo Pinterest