Livraison offerte dès 59€
Logo insta
Logo facebook
Logo Pinterest
Logo Avis vérifié

< Continuer mes achats

Livraison offerte dès 59€

Avec le code NOIXBIO : -10% sur nos noix et noisettes!

Déchiffrer les étiquettes alimentaires pour démasquer les sucres cachés


Pas toujours évident de comprendre ce qui se cache vraiment derrière la liste des ingrédients de nos produits alimentaires...

Déchiffrer les étiquettes alimentaires pour démasquer les sucres cachés

Notre diététicienne, Adeline Hage, vous donne ici des clés pour mieux comprendre où se cache le sucre dans les produits transformés et vous permettre de consommer en connaissance de cause.

Pourquoi le sucre est-il autant utilisé dans les produits transformés ?



D’abord ingrédient pour dessert, le sucre a accompagné l’essor de l’industrie alimentaire. Il est devenu un assaisonnement universel avec une production multipliée par 1000 à l’aube du XXème siècle. Or, il ne devrait pas dépasser 10 % de notre apport énergétique ! 
Apprendre à décrypter les étiquettes, c’est pouvoir dénicher le sucre là où il se cache et ainsi avoir la possibilité d’équilibrer nos repas en connaissance de cause.Il est courant de retrouver du sucre dans nombre de préparations qui ne devraient pas avoir besoin d’en contenir (sauce tomates, pains, compotes, fromages, plats préparés industriels…). Ce sucre s’ajoute à celui que l’on peut utiliser par ailleurs. Il n’y a pas de mystère : le sucre étant un puissant exhausteur de goût, il permet à des produits de qualité médiocre de flatter votre palais.




Décrypter les étiquettes pour démasquer les sucres cachés :

Qu’il soit brut, de canne, de betterave, roux, inverti ou en poudre, le sucre reste du sucre. Mais sur les étiquettes, il peut porter tout un tas d’autres petits noms, et il n’est pas toujours évident de savoir que derrière tous ces sobriquets se cache le sucre. La cassonade ? Du sucre, bien sûr. Le caramel, le miel ? Encore du sucre. Le sirop de canne évaporé, la mélasse ? Idem. 
Mais le nectar ou le sirop d’agave, d’amidon, de caroube, d’érable, de glucose, de fructose, de glucose-fructose, de froment, de maïs, de malt, de riz, de sorgho ? Toujours du sucre !
Le sucre s’affuble aussi de noms à l’allure respectable, qui se terminent en « -ose » : dextrose, fructose, galactose, glucose, lactose, maltose, saccharose, xylose… Ou même se cache complètement : amidon (y compris modifié ou génétiquement modifié), dextrine, dextrane, extrait de malt d’orge, maltodextrine, malt diastasique. Attention, toutefois, à ne pas paniquer lorsque, sur l’étiquette, le tableau de composition nutritionnelle mentionne des « sucres » : il est logique qu’un produit comprenant des fruits, par exemple, contienne naturellement du fructose…

 



Comprendre ce que veulent vraiment dire les allégations nutritionnelles sur le sucre :


Les industrielles utilisent des mentions spéciales pour attirer notre regard sur leurs produits. Ce sont ces mentions que l’on appelle les allégations nutritionnelles. Il est important de comprendre ce qu’elles signifient afin d’éviter toute confusion:

  • « Sans sucres » : l’aliment est peu sucré, il ne contient pas plus de 0,5 g de sucres pour une portion de 100 g ou 100 ml de produit.


  • « Faible teneur en sucres » : le produit ne contient pas plus de 5 g de sucre pour une portion de 100g.

  • « Allégé en sucres » : il contient au minimum 30 % de sucres en moins qu’un produit similaire. Cela ne signifie pas que le produit est peu sucré mais qu’il peut constituer une alternative intéressante à la consommation des produits « standards ».
  • « Sans sucres ajoutés » : le produit n’a pas été additionné de sucres ou de matières sucrantes lors de sa fabrication, mais il peut contenir les sucres naturellement présents dans les aliments qui ont servi à le préparer (fruits, jus de fruits, compotes…).   

Conseils pratiques :

    Plus la liste des ingrédients est courte, moins le produit à été transformé. Il contient donc moins d’additifs. Les ingrédients sont classés par ordre décroissant. Figurent en premier les ingrédients présents en plus grande quantité dans le produit. 
    Notre conseil est d’éviter les produits qui affichent le sucre parmi les 3 premiers ingrédients. 
    Évitez autant que possible les produits contenant des ingrédients que vous ne comprenez pas, il s’agit généralement d’additifs. Ils commencent souvent par la lettre E et sont suivis de 3 chiffres. Ce sont des mélanges chimiques qui ne peuvent pas être considérés comme de la nourriture.

    Nos nouvelles recettes à découvrir :

    Envoi
    Logo colissimo
    Logo bureau3
    logo livraison
    Paiement sécurisé
    Logo paypal
    Logo Visa
    Logo Mastercard
    Qualité
    Logo AB Bio
    Logo Epicerie
    Logo entreprise
    Réseaux Sociaux
    Logo instagram
    Logo Facebook
    Logo Pinterest