Manger sain sans se frustrer, cela vous paraît impossible ? Vous n’êtes pas seul(e) !

Lorsque je discute avec les patients que j’accompagne, il leur arrive souvent de s’agacer des difficultés qu’ils éprouvent à manger mieux. Ils ont parfois le sentiment que tous les éléments sont contre eux, qu’il est aujourd’hui impossible, ou très difficile, de bien manger. Je ne peux pas leur donner tout à fait tort. Il est vrai qu’en matière de nutrition, nos sociétés à la pointe du progrès ont encore quelques progrès à faire !

Pas de raison, pour autant, de voir les choses en noir : il est plus que jamais possible de manger bon et sain à la fois !
Vous verrez qu’en modifiant ses habitudes petit à petit, sans s’interdire quoi que ce soit, il est possible de continuer à se régaler, tout en demeurant en bonne santé. Autrement dit, de bien manger !

Aujourd’hui, on voulait vous parler des supers pouvoirs de 5 aliments :
- Les épices et herbes aromatiques
Ce sont de véritables mines d’or nutritionnelles ! Elles ont toutes des propriétés différentes et sont très concentrées en nutriments. Elles permettent de donner de la saveur à vos plats et de les varier à l’infini !
- Les légumineuses
Cette famille d’aliments se compose des lentilles, pois chiches, petits pois, haricots rouges, fayots etc. Riches en fibres, en protéines végétales et en vitamines, elles sont les alliées parfaites de l’alimentation équilibrée. Elles permettent en effet d’être rassasié longtemps, et évitent de ce fait les grignotages. Nos recettes vous les font découvrir, c’est un régal !
- Les fruits oléagineux
Tels que les noix, noisettes, amandes etc. Elles contiennent des fibres, bonnes pour le transit, ainsi que des acides gras essentiels, des protéines et de nombreux minéraux comme du magnésium, du calcium, du potassium.
- Le thé vert
Véritable boisson santé, apporte des antioxydants et permet de s’hydrater.
- Les céréales complètes
Elles apportent des fibres qui amènent une meilleure satiété, et du sélénium, qui protège des radicaux libres. Associées aux légumineuses, elles permettent au corps d’obtenir des protéines similaires à celles que l’on trouve dans les produits d’origine animale.

Adeline Hage,
Diététicienne, Lille